• et Si On s’abonnait ?

  • 10 astuces pour réduire son addition au restaurant

    Au restaurant

    Soyez plus attentif aux gestes et aux phrases du serveur qui sait comment vous faire consommer plus, surtout si vous aimez boire à table !

    Avis des lecteurs :

    Déjouer les ruses du serveur

    Un serveur sait user de techniques fourbes pour alourdir votre addition.
    A peine arrivé, il vous proposera un petit apéritif avant de consommer
    . De plus, lorsque vous demanderez du vin, il vous listera les bouteilles proposées en commençant par les moins chères pour finir par les plus chèresune technique efficace puisque le client aura oublié le début et ne retiendra que les derniers motsprononcés. Ceux qui n’aiment pas l’alcool ne seront pas épargnés pour autant : quand le serveur propose « eau plate ou eau gazeuse », demandez « plutôt une carafe d’eau ! » Enfin, gare à succomber aux amuses-bouches : ils sont très salés, exprès pour que vous ayez encore plus envie de vous désaltérer !

     

     

    Réservez en ligne pour saisir les bonnes affaires

    Plutôt que de tourner avec une salle à moitié vide certains jours en semaine, de nombreux restaurateurs s’adonnent de plus en plus à la pratique de la promotion limitée dans le temps, à certaines heures, à travers des sites de réservation en ligne.

    On retrouve ces restaurants sur les sites comme LaFourchette (dont les promotions se retrouvent également sur Linternaute Restaurant pour l’ensemble de la France), sur le site canadien Restobooking, sur le site belge Restobookings ou encore le site qui couvre la région ouest de la France TableOnline.

     

     

    Mangez à deux, payez pour un avec Restopolitan

    Adoptez la carte Restopolitan ! Elle permet de s’offrir un repas supplémentaire à chaque réservation effectuée dans un de leurs restaurants partenaires (plus de 1 200 restaurants dont des restaurants gastronomiques ou branchés comme Fauchon, Le Trend).

    De quoi économiser de 15 à 30 euros à chaque repas. La carte est à usage illimité, du lundi au dimanche, au déjeuner comme au dîner. L’abonnement est à 9,90 euros par mois sans engagement ou à 120 euros pour 12 mois de validité.

     

     

    Préférez le déjeuner au dîner

     

    Il est d’autant plus agréable de déjeuner à l’air frais au printemps ou en été…

    Si vous désirez absolument tester une grande table gastronomique mais que votre porte-monnaie ne vous le permet pas, on ne saurait trop vous conseiller de réserver pour le déjeuner plutôt que pour le dîner.

    En effet, un déjeuner dans une grande table vous coûtera toujours moins cher que le dîner : la différence de prix varie presque du simple au double.

     

     

    Commandez le menu de saison

     

    Un menu concocté avec les produits de saison par un chef étoilé.

    De nombreuses tables étoilées proposent des menus de saison (comme le menu 100% hiver en ce moment). Ce sont ces menus-là qui bénéficient d’offres spéciales.

     

     

     

    Payez à l’avance sur les sites d’e-commerce

    Sur Internet, trouvez les bons plans pour dîner dans un bon restaurant à proximité !

    L’achat groupé ou les ventes privées qui sont pratiqués sur les sites tels que Groupon ou Smartprivé proposent chaque jour des réductions de 30 à 70% dans de nombreux établissements gastronomiques.

    L’offre « un repas gastronomique pour 2 » dans un restaurant de votre ville ou de votre région est la plus pratiquée.

     

     

    Achetez un coffret cadeau

     

    Dînez dans un château à moindre coût ! De nombreux coffrets cadeaux sont spécialisés dans la gastronomie. Les principaux sont les coffrets Smartbox qui proposent des séjours gourmands en amoureux au programme d’un court séjour ou d’un voyage dans des tables et chambres de charme, les coffrets Gault & Millau qui proposent dîner et petit-déjeuner dans des hôtels 3 étoiles ou des châteaux, demeures bourgeoises, manoirs, chalets ou moulins.

    Les prix sont variés (de 50 à 250 euros), libre ensuite à vous de choisir l’établissement et de réserver.

     

     

    Allez au bistrot d’un grand chef étoilé

     

    La salle du Comptoir du Relais d’Yves Camdeborde.

    Vous ne connaissez pas encore les tables bistronomiques ? Ce concept a éclos au cœur de Paris dans les années 1990 et se propage désormais dans toutes les grandes villes de Province. Il s’agit de bistrots de grands chefs, formés pour la plupart dans des maisons de prestige, qui proposent la même cuisine mais cette fois-ci dans un espace plus restreint, plus accessible et surtout à moindre coût. Le premier chef à avoir épousé l’idée est Yves Camdeborde, qui a précédemment officié à La Tour d’Argent et à l’Hôtel de Crillon, et qui a ouvert son Comptoir du Relais. L’idée vous tente ?

     

     

    Rendez-vous aux fêtes nationales de la gastronomie

     

    Un menu acheté = un menu offert

    Chaque année, deux évènements raviront les gourmets qui souhaitent se remplir la panse à moindre coût.

    En septembre 2015, l’opération Tous au restaurant proposera un menu du chef offert pour un menu commandé dans plus de 1 000 restaurants partout en France, dont des tables étoilées.

    La Fête de la Gastronomie est également une aubaine pour ceux qui n’ont pas toujours les moyens de s’offrir une grande table. Chaque année, le quatrième week-end de septembre, cette fête qui met à l’honneur les métiers de la gastronomie, propose des manifestations de type cours de cuisine, banquets populaires mais aussi des menus gastronomiques, réalisés par de grands chefs, au rabais dans certains restaurants participants à l’opération.

     

    Et au Mois des Gourmands !

     

    Le Mois des Gourmands

    Le site de réservation en ligne LaFourchette.com propose quant à lui son Mois des Gourmands du 22 mai au 16 juin, permettant de faire des soustractions sur l’addition, allant de – 30 % à – 50%  sur la carte de ses meilleurs restaurants partenaires (élus en fonction des préférences des internautes).

     

     

     

    Source : www.linternaute.com

    Lu 272 fois

    Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedintumblrmail

    0 commentaire

    Commentaires

    Loading Facebook Comments ...

    Répondre

    Vous devez être connecté pour poster un commentaire.