• et Si On s’abonnait ?

  • Cocktails à base de pastis

    Pastis

    « Pastis », un mot provençal qui évoque de biens obscurs mélanges…

    Avis des lecteurs :

    Autrefois, on le fabriquait à la maison ! Quelques plantes cueillies au bord des chemins rocailleux de Provence que l’on faisait macérer dans de l’alcool et que l’on utilisait pour parfumer l’eau afin de se désaltérer. Ces recettes incorporaient toutes des plantes anisées (anis étoilé, anis vert, fenouil…) et étaient plus ou moins complexes et variées selon les traditions familiales.

     

    La mauresque : Pastis + sirop d’orgeat ou moresque ou EPO

    La tomate : Pastis + sirop de grenadine

    Le perroquet : Pastis + sirop de menthe

    Le rourou : Pastis + sirop de fraise

    Le sazerac : Pastis + whisky de seigle ou cognac

    Le mazout : Pastis + soda ou cola

    Le diesel : Pastis + vin blanc

    Le pélican : Pastis + sirop de pêche

    L’indien : Pastis + sirop de citron

    Le cornichon : Pastis + sirop de banane

    La tronçonneuse : Pastis + bière

    Le saunier : Pastis + sirop de pamplemousse

    La feuille morte : Pastis + sirop de menthe et de grenadine

    Le pastis espagnol : Pastis + lait

    Le café électrique : Pastis + café

    Lu 1842 fois

    Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedintumblrmail

    0 commentaire

    Commentaires

    Loading Facebook Comments ...

    Répondre

    Vous devez être connecté pour poster un commentaire.