• et Si On s’abonnait ?

  • Et si on... S'occupait de ce rhume 1

    Coffret cadeau « Et si on… S’occupait de ce rhume »

    Glissez dès maintenant Le coffret « Et si on… S’occupait de ce rhume » dans vos armoires. N’attendez pas les premiers symptômes, il vous sera utile tout au long de l’année !

    30,00€ TTC
    frais de port + 6,10€
    Avis consommateurs :

     

    Ce coffret contient :

    – 1 huile essentielle d’Eucalyptus Radié
    – 1 huile essentielle de Niaouli
    – 1 huile essentielle de Menthe Poivrée
    – 1 boite de 30 capsules d’origan
    – 1 carré de tissu en coton
    – 1 fiche explicative + 1 fiche « Et quand le rhume s’envole »

     

    Tous nos coffrets sont soigneusement composés, emballés et expédiés par nos soins.

     

    Précautions d’emploi :

     

    Les huiles essentielles sont des produits très puissants. Il est très important de respecter les quantités indiquées sur la fiche jointe à notre coffret.

     

    – Ne jamais les injecter.

     

    – Se laver les mains après l’application des huiles.

     

    – Ne Jamais les appliquer pures dans les oreilles, le nez, les muqueuses, la peau (sauf si c’est indiqué dans votre notice) ou les yeux : si projection dans les yeux, rincer à l’huile végétale, (y compris de cuisine), sur un coton ou autre tissu. En cas d’ingestion accidentelle d’huile essentielle, ingérer de l’huile végétale et contacter un centre anti-poison.

     

    – Ne pas verser d’huile essentielle pure dans l’eau du bain, il faut toujours la diluer dans une base neutre de bain moussant.

     

    – Ne pas s’exposer au soleil après l’application d’une huile essentielle contenant des photo-sensibilisants (orange douce, bergamote, mandarine, citron, pamplemousse, limette et khella, angélique, céleri, tagete… qui augmentent le risque de coups de soleil et de brûlures.

     

    – Eviter l’usage d’huiles essentielles dermocaustiques dans une huile de massage car elles sont agressives pour la peau (sarriette, thym thymol, thym carvacrol, cannelle, girofle, origan, ail, serpolet, ajowan…).

     

    – Faites un test de tolérance : Appliquez 1 goutte dans le pli du coude et attendez 10 minutes. Passé ce délai, s’il n’y a aucune réaction, vous pouvez l’utiliser. S’il y a réaction au bout de 15 minutes, essayez de diluer l’huile essentielle avec une huile végétale et recommencer le test de tolérance sur l’autre pli du bras. S’il devrait à nouveau y avoir une réaction, renoncez proprement et sûrement à cette huile.

     

    – Ne pas laisser les flacons à la portée des enfants.

     

    – Ne pas utiliser chez les femmes enceintes, les mamans qui allaitent, les bébés, les enfants en dessous de 6 ans, les patients sous traitement et les personnes épileptiques ou asthmatiques.

     

     

    Mode d’utilisation de l’huile essentielle :
    – Voie orale : Diluée dans 1 cuillère à café de miel pur ou d’huile végétale, sur un sucre ou sur un comprimé neutre. 2 gouttes maxi par prise, 3 fois par jour et pendant 4/5 jours.

     

    – Voie aérienne : par diffusion dans l’atmosphère (5 minutes par heure ou 15 à 30 minutes par jour), par inhalation sèche (2 gouttes sur un mouchoir ou sur l’oreiller) ou par inhalation humide (6 gouttes dans un bol d’eau chaude et respirer les vapeurs 6/7 minutes, la tête sous une serviette. Attention à ne pas vous brûler avec les vapeurs).

     

    – Voie cutanée sur le thorax, les bronches, le cou, la nuque, la gorge, le pli des bras, l’intérieur des poignets, le pli des genoux, la voûte plantaire, le dessus du pied.
    Pure :

    . Sur une petite surface : 2 gouttes
    . En urgence (action instantanée) : 3 à 5 gouttes dans le pli du coude, à l’intérieur des poignets, sous la voûte plantaire, dessus du pied .
    . En compresse : 3 gouttes pures sur la compresse sèche ou 6 gouttes sur une compresse trempée dans l’eau chaude, essorée et recouverte d’une compresse sèche.

     

     

    diluée dans une huile végétale, un gel, une crème, une pommade, du talc, de l’argile ou de l’alcool :

    . Sur une grande surface : application renouvelée
    . Dans les oreilles, le nez ou les muqueuses
    . Massage : 4 à 6 gouttes mélangées à 1 cuillère à café d’huile végétale

     

     

    – Dans le bain : 15 à 20 gouttes diluées dans une base (1 tasse de lait en poudre, 125 ml de crème fraiche liquide, 3 cuillères à soupe de votre shampooing bio ou de votre bain moussant …). Faites trempette pendant 20 minutes et surtout ne vous rincez pas après le bain chaud du soir, couchez vous directement.

     

     

    – Pour un bain partiel (pied ou main) : 6 gouttes diluées dans une base (1 cuillère à café).
    – Gargarisme et bain de bouche : Dans un verre d’eau tiède, versez 4 gouttes d’huile essentielle puis versez 1 goutte de dispersant (alcool modifié à 70 ou 90° présent dans votre pharmacie ou Vodka, whisky…) pour faciliter le mélange eau/huile. Vous pouvez maintenant l’utiliser. Penser à mélanger la préparation à chaque gorgée (surtout ne pas avaler).

     

     

    Conservation :

    Les huiles essentielles s’oxydent à la chaleur, à l’air et à la lumière. Elles doivent être conservées entre 5 et 30 °. Leurs propriétés restent intactes pendant 3 ans en moyenne. Passé ce délai, elles peuvent perdre leurs vertus thérapeutiques mais peuvent parfaitement être utilisées pour la fabrication de produits d’entretien par exemple.

     

     

    Equivalences :

    – 1 ml = 20 gouttes
    – 5 ml = 1 cuillère à café
    – 10 ml = 1 cuillère à dessert
    – 15 ml = 1 cuillère à soupe

    Lu 53 fois

    Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedintumblrmail

    Commentaires

    Loading Facebook Comments ...

    5 réponses à “Coffret cadeau « Et si on… S’occupait de ce rhume »”

    Répondre

    Vous devez être connecté pour poster un commentaire.