• et Si On s’abonnait ?

  • La Pompe de Noël (Provence)

    photo-la-pompe-de-noel-provence

    Une tradition immuable en Provence, ce sont les treize desserts symbolisant le Christ et les douze apôtres. La pompe de Noel est essentielle parmi ces treize. En Provence la tradition veut qu’elle soit à l’huile d’olive parfumée à la fleur d’oranger ou au citron, mais il est vrai que souvent le reste de la pompe est consommé le matin avec le café ou le chocolat et une pompe au beurre est plus appréciée à cette occasion.

    Avis des lecteurs :

    Pour 6 à 8 personnes
    Préparation : 6 h de repos au total pour la pâte
    Cuisson : 15 à 20 mn

    INGREDIENTS

    Quantités pour 2 pompes (une pour la veille de Noêl avec les 13 desserts, la seconde pour le petit déjeuner du matin de Noël) :

    600 g farine tamisée
    1 cube levure boulanger (40 g environ)
    150 g sucre poudre
    2 œufs entiers et 1 jaune pour dorer
    ½ verre d’huile d’olive vierge première pression (100-150 ml)
    2 à 5 c à soupe d’eau de fleurs d’oranger selon le goût de chacun
    1 zeste d’orange râpé
    1 verre d’eau tiède
    1 pincée de sel

    PREPARATION

    Préparation : attention 6 h de repos au total pour la pâte.

    Délayer la levure dans un peu d’eau tiède avec 100 g de farine et une pincée de sucre. Laisser reposer ce levain dans un endroit tiède pendant 2 heures.

    Dans un saladier, verser le reste de la farine, l’huile d’olive, le sucre, les oeufs entiers, une pincée de sel, l’eau de fleur d’oranger, le zeste d’orange et un demi-verre d’eau. Bien malaxer l’ensemble (on peut utiliser un robot à la vitesse minimum), puis incorporer le levain de façon homogène.

    Mettre la pâte en boule dans un saladier, recouvrir d’un torchon et laisser gonfler 3 heures dans un endroit tiède.

    Etaler la pâte en disque de 2 cm d’épaisseur environ sur une plaque huilée après l’avoir un peu pétrie à la main pour chasser l’air, pratiquer des entailles rayonnantes à 2 ou 3 cm du centre du disque et laisser reposer encore 1 heure.

    Dorer au jaune d’oeuf battu et faire cuire à four moyen, préchauffé à 150°C (ou th 5), pendant 10 à 15 mn, avec un bol d’eau pour humidifier l’air du four et favoriser le gonflement du gâteau. Surveiller la fin de la cuisson.

    Déguster tiède ou froid le soir de Noël avec les 12 autres desserts. L’autre pompe sera consommée le lendemain au petit déjeuner avec café, chocolat etc….

    On peut préférer la pompe de Noël au beurre, dans ce cas remplacer l’huile d’olive par 200 g de beurre fondu et refroidi ; la préparation et les temps de repos de la pâte restant les mêmes.    

    Lu 631 fois

    Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedintumblrmail

    0 commentaire

    Commentaires

    Loading Facebook Comments ...

    Répondre

    Vous devez être connecté pour poster un commentaire.