• et Si On s’abonnait ?

  • L’eau en bouteille, comment choisir ?

    young girl with bottle of mineral water (isolated on white)

    On peut choisir de ne boire que de l’eau en bouteille. Mais quelle eau choisir ?

    Avis des lecteurs :

    Tout d’abord, quelle que soit l’eau (minérale ou de source), privilégiez les eaux les moins chargées en nitrates, nitrites et chlorures.

     

    Les eaux de source, faiblement minéralisées, sont très bonnes à boire et sont, au passage, souvent moins chères. De leur côté, les eaux minérales, contrairement aux eaux de source, sont reconnues officiellement comme ayant des effets bénéfiques sur la santé.

     

    A ce stade, deux écoles s’affrontent : ceux qui défendent les eaux minérales chargées en « bons minéraux » (magnésium, calcium…), censées compenser les carences de l’adulte moderne. Et puis ceux qui considèrent que boire une eau trop minéralisée risque de développer des maladies dégénératives (calcul rénaux, arthrose). Pour eux, les minéraux bruts contenus dans les eaux minérales sont inassimilables par notre corps.

     

    C’est pour cela que, quitte à boire de l’eau en bouteille, mieux vaut une eau vraiment légère, peu minéralisée. Plutôt que de boire des minéraux inassimilables, mieux vaut aller chercher les minéraux bio compatibles dans les fruits et légumes par exemple.

     

    En effet, on l’oublie souvent mais l’eau n’étant pas un aliment, elle ne nourrit pas l’organisme. Une carence en magnésium ne serait donc pas compensée par une boisson fortement chargée en magnésium. Alors, eau faiblement minéralisée ou pas ? On sait que les pédiatres recommandent pour les bébés une eau en bouteille faiblement minéralisée, favorisant l’élimination des toxines et évitant de surcharger inutilement les reins. On peut penser que ce qui est bon pour bébé et bon pour nous…

     
    VERIFIEZ LE TAUX DE RESIDU SEC !

    De source ou minérale, il faut bien lire l’étiquette des bouteilles, et vérifier le taux de résidu sec à 180°C. Idéalement, il ne doit pas dépasser 100 mg/litre. Plus ce taux de résidu sec est faible, moins il y a de minéraux. Entre 30 et 60 mg/litre, l’eau est parfaite. Le taux de résidu sec indique en quelque sorte le degré d’encrassement de l’eau. C’est le dépôt blanc que vous voyez au fond de la casserole quand vous faites bouillir de l’eau, et que vous laissez s’évaporer complètement.

     
    EAU DE SOURCE OU MINERALE ?

    L’eau minérale naturelle et l’eau de source sont toutes deux des eaux provenant de gisements souterrains bénéficiant d’une protection géologique naturelle. Aucune de ces deux catégories d’eau ne peut être traitée par des additifs chimiques.

    L’eau minérale naturelle est définie par sa pureté originelle et a pour obligation d’avoir une composition minérale stable, garantie tout au long de l’année. Elle peut présenter des minéralités particulières (richesse en calcium, magnésium, bicarbonates) qui lui confèrent des propriétés bénéfiques.

    L’eau de source n’a pas l’obligation de garantir une composition minérale stable. Sous une même marque, des eaux de source sont parfois regroupées et présentent des minéralités variables, là où les eaux minérales naturelles sont issues d’une source unique et proposent donc toute l’année la même eau. »

     

     

    Source : Bonheurs Magazine

    Lu 3126 fois

    Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedintumblrmail

    0 commentaire

    Commentaires

    Loading Facebook Comments ...

    Répondre

    Vous devez être connecté pour poster un commentaire.