• et Si On s’abonnait ?

  • Les astuces d’un jardin sans arrosage

    photo-les-astuces-d-un-jardin-sans-arrosage

    Ecologie et jardin réussi rien d’incompatible ! Plantes « sans soif  » et organisation vous aideront à limiter votre consommation d’eau.

    Avis des lecteurs :

    Organiser le sol

     


    Laissez le moins possible de parcelles de terre exposées aux attaques du soleil. Choisissez des plantes variées qui vont créer un écosystème et une entraide collective, votre jardin n’en sera plus que dense. Si le sol ne retient pas l’eau, améliorez-le avec de l’argile et du compost. S’il est pauvre, renforcez-le avec des engrais bio et du compost. Si votre jardin est pentu, préférez les végétaux à développement rapide : couvrants, ils retiendront mieux l’eau.

     

    Respecter l’exposition

     


    Dans un jardin abrité et orienté plein sud, choisissez des végétaux qui ne craignent pas la réverbération du soleil et du manque d’eau. Dans un petit espace, évitez les grands arbres qui font de l’ombre et absorbent toute l’eau du sol. Dans une région ventée, optez pour des plantes basses et des massifs résistants à la sécheresse. De nombreuses plantes exotiques (palmiers et bambous) poussent facilement le long des murs abrités, même au nord de la Loire.

     

    Choisir soigneusement sa palette végétale

     


    Certaines plantes poussent partout sans eau et restent belles toute l’année. Petit florilège… L’oiseau de paradis est totalement exotique avec ses fleurs dégradées jaune-vert et ses tiges rouges. L’oranger du Mexique, à l’aise partout même dans les coins les plus difficiles. Le palmier de Chine, avec ses feuilles en étoiles ou les bambous Phyllostachys aurea constituent de bonnes haies protectrices pour les petites plantes. Le rince-bouteilles est un arbuste décoratif très robuste mais il déteste les terres calcaires.

     

    Gérer l’arrosage

     


    Ces plantes acceptent le manque d’eau, mais il faut bien les arroser à la plantation, jusqu’à l’enracinement total puis l’été suivant. Ensuite, sevrez-les : de l’eau une fois par semaine si besoin. Arrosez à la main les plus gourmandes avec de l’eau de pluie récupérée.

    (Source : Magazine Femme Actuelle)

    Lu 534 fois

    Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedintumblrmail

    0 commentaire

    Commentaires

    Loading Facebook Comments ...

    Répondre

    Vous devez être connecté pour poster un commentaire.