• et Si On s’abonnait ?

  • Les origines du carnaval de Venise ?

    photo-les-origines-du-carnaval-de-venise

    Le Carnaval de Venise remonte quant à lui au XIème siècle.

    Avis des lecteurs :

     Il commençait le 26 décembre, durait jusqu’au Mardi Gras et avait son apogée le Jeudi Gras. Le Carnaval était un temps hors du droit et hors du temps où tous les débordements étaient permis.

    Dans un premier temps, le masque était réservé aux hommes, mais très vite il touche toute la population de Venise quelque soit son sexe ou sa classe sociale.

    Le Carnaval était pour les vénitiens une période durant laquelle tous les excès et les débordements sont permis sous-couvert du masque. Les classes sociales se mélangent, le riche s’encanaille alors que le pauvre se fait noble le temps de quelques nuits. A l’abris du masque, les rôles sociaux s’inversent et les comportements inacceptables tout le reste de l’année, deviennent possibles.

    Au commencement du Carnaval de Venise, ces débordements n’étaient pas sanctionnés par le pouvoir (les Doges). Le temps du Carnaval permettait de réguler les troubles sociaux et d’éviter de trop grands mécontents du peuple vénitien, mais les excès répétés et de plus en plus violents conduirent les Doges à limiter la durée du Carnaval et à interdire le port du masque hors de cette période. Seule la Bautta a échappé à cette interdiction.


    LES MASQUES CLASSIQUES DE VENISE

    Si les masques du Carnaval de Venise d’aujourd’hui laissent libre cours à l’imagination de chaque vénitien, ils sont encore largement inspirés des masques classiques : 


    La Bautta est le masque le plus répandu à Venise

    La Bautta est l’un des plus anciens masques du Carnaval de Venise. La bautta est traditionnellement le déguisement des hommes à Venise. Plus que de masque, il faut parler de déguisement qui comprend :

    – Une grande cape à capuchon
    – Le masque blanc : le volto de soie, de carton ou de velours qui couvre la partie supérieure du visage
    – le tricorne noir


    La Moretta était portée par les femmes.

    La moretta est un masque classique du Carnaval de Venise. Il s’agit d’un masque ovale de petite taille troué de 2 grands yeux. Un bouton situé à l’emplacement de la bouche permettait de faire tenir le masque : la personne tenait le bouton entre les lèvres, ce qui explique que la personne qui portait le masque restait muet, ajoutant un peu plus de mystère à sa tenue.

    La Moretta complète comprend généralement :

    – le masque
    – le voile
    – le chapeau de taille modeste


    Les autres masques traditionnels du Carnaval de Venise sont ceux qui sont inspirés des personnages de la commedia dell’arte : Arlequin, Colombine, Pantalon ou Polichinelle.

     

    Lu 441 fois

    Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedintumblrmail

    0 commentaire

    Commentaires

    Loading Facebook Comments ...

    Répondre

    Vous devez être connecté pour poster un commentaire.