• et Si On s’abonnait ?

  • Les poules débarquent en ville

    photo-les-poules-debarquent-en-ville

    Il va falloir que les citadins s’y habituent : il paraît qu’on se met à élever les poules en ville, maintenant ! Un jardinet, une terrasse, un bout de cour, et paf un poulailler apparaît, avec des poules, qui font des œufs, c’est super !

    Avis des lecteurs :

    Il va falloir que les citadins s’y habituent : il paraît qu’on se met à élever les poules en ville, maintenant ! Un jardinet, une terrasse, un bout de cour, et paf un poulailler apparaît, avec des poules, qui font des œufs, c’est super !

    Un paysan sommeille dans le cœur de chaque français, et la crise aidant, quelle chance d’avoir de beaux œufs tous les jours, tous bio parce qu’on saura exactement ce qu’elles ont mangé, nos poules.

    Car les poules mangent tout ou presque, bien plus marrant qu’un compost ! Et la poubelle se vide de moitié. Plus d’insecticide et fini les limaces, pucerons, et autres bestioles qui hantent nos parterres. Laissez les poules vagabonder quelques heures par jour, elles se régaleront de tous ces insectes et votre pelouse sera scarifiée avec brio ! 

    Quelles sont les conditions de l’aménagement d’un poulailler en ville ? Avertir les voisins, d’abord, ça paraît évident. Surtout si un coq vient renforcer la troupe des poulettes : les cocoricos dès l’aube peuvent déranger en ville. On peut aussi se renseigner auprès de sa mairie, afin de connaître un éventuel arrêté municipal sur les poulaillers.

    Voilà une belle alternative au compost.

    Petite info plus : Une ville belge « Mouscron » a décidé de distribuer gratuitement des poules à ses habitants afin de réduire les déchets domestiques.

    Si cette option écolo ne vous convient pas essayez le compost domestique.

    Lu 1140 fois

    Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedintumblrmail

    0 commentaire

    Commentaires

    Loading Facebook Comments ...

    Répondre

    Vous devez être connecté pour poster un commentaire.