• et Si On s’abonnait ?

  • Les secrets de l’huile de monoi

    Les secrets de l'huile de Monoi

    L’huile de monoï est surtout connue pour son odeur agréable et ses propriétés hydratantes et adoucissantes.

    Avis des lecteurs :

    Qu’est-ce que l’huile de Monoï ?

    L’huile de Monoï, « huile parfumée » en langue tahitienne, est un produit de beauté naturel issu du mariage de deux éléments emblématiques de la Polynésie française : l’huile de noix de coco et la fleur de tiare.

     

    Cette huile est obtenue par pression à chaud de l’amande séchée extraite de noix de cocos « mûres ». La fleur de tiare (Gardénia Tahitensis) doit être utilisée au plus tard le lendemain de sa récolte. Les fleurs de tiare sont cueillies au stade de bouton puis mises en macération dans l’huile de coprah pendant une dizaine de jours.

     

    Seules Tahiti et ses îles réunissent les conditions climatiques et qualité du sol exceptionnelles nécessaires à l’élaboration du monoï. Ses propriétés ont été officiellement reconnues en avril 1992 par l’appellation d’origine qui devient une assurance de son authenticité et de sa qualité.

     

     

    A quoi sert l’huile de Monoï ?

    Utilisée pour la peau, seule ou dans un baume hydratant, par exemple, elle hydrate très efficacement l’épiderme. On bénéficie ainsi de son effet raffermissant et lissant sur la peau. Ces bénéfices sont particulièrement intéressants l’été, avant ou après une exposition au soleil. Cependant, il est important de bien noter que l’huile de Monoï ne protège pas la peau des rayons UV du soleil.

     

    Elle peut également être utilisé sur les cheveux afin de les lisser et les faire briller, notamment après un bain de soleil. On peut aussi faire un masque au Monoï, qu’on laisse poser toute la nuit avant de faire un shampooing au matin pour enlever l’excédent non absorbé par les cheveux.

     

    Enfin, elle est utilisée sur certaines plaies pour accélérer la cicatrisation et éviter la formation de croûtes.

               

    Elle peut être utilisée sur les cheveux afin de les lisser et les faire briller, notamment après un bain de soleil.

     

    On peut aussi faire un masque au Monoï, qu’on laisse poser toute la nuit avant de faire un shampooing au matin pour enlever l’excédent non absorbé par les cheveux.

     

    Enfin, elle est utilisée sur certaines plaies pour accélérer la cicatrisation et éviter la formation de croûtes.

     

     

     Un usage traditionnel

    Depuis des siècles et aujourd’hui encore, le monoï est le secret de beauté des Tahitiennes pour entretenir leur chevelure légendaire ainsi que leur peau satinée.

    Non seulement utilisé dans la cosmétologie traditionnelle, le monoï fut utilisé également dans la pharmacopée traditionnelle dans diverses concoctions curatives. De nos jours, il reste utilisé pour soulager les migraines, piqûres de moustiques, orgelets…

     

    Quelques conseils d’utilisation

    Pour le corps

    Le monoï est une huile dont la structure reproduit celle du film hydrolipidique naturel. Sa forte concentration en actifs hydratants, nourrissants et adoucissants en fait le soin idéal pour des peaux sèches à très sèches. Rapidement absorbé, le monoï s’utilise pur ou en dilution dans l’eau du bain. Utilisé quotidiennement, il assure une hydratation naturelle. Essayez, vous serez surprise de retrouver une vraie peau de bébé !

    Pour vos coups de soleil, le monoï est un après-soleil idéal qui vous soulagera efficacement. Enrichi en filtres solaires, il peut être également utilisé en tant que protection solaire pour les peaux déjà basanées.

     

    Pour les cheveux

    Le monoï peut faire usage de masque capillaire hebdomadaire. Il suffit pour cela d’appliquer généreusement le monoï sur vos cheveux secs et laisser agir une demi-heure avant de les rincer. Tel est le secret des chevelures légendaires des Polynésiennes !

     

     

     

     

     

    Lu 1938 fois

    Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedintumblrmail

    0 commentaire

    Commentaires

    Loading Facebook Comments ...

    Répondre

    Vous devez être connecté pour poster un commentaire.